Août of Georgia

Publié le par Emmanuel

Comme pour le coca-cola et le martini-bière, tout le monde connaît les effets du mois d'août. A Tbilissi, c'est un peu comme à Paris; tout le monde se casse, il fait une chaleur horrible, et la seule pensée qui vous flatte l'esprit, c'est le départ, n'importe où, mais dans un endroit vivable. Les montagnes, bien fraîches le soir, la mer, bien fraîche le soir, un bois, bien pour s'asseoir, la campagne, la Cocagne, n'importe où, même la France, pourquoi pas (hi hi).

Alors on se laisse aller, on s'autorise le caleçon devant l'ordinateur, on ne décolle pas des tongs, et zou, direction la mer de Tbilissi - un lac d'une dizaine de kilomètres de long, bien frais, à 50 tetris de distance, mieux que la piscine, trop froide, à 10 laris l'entrée. Et là, c'est l'été. Là, on comprend ce qu'est le mois d'août à Tbilissi. Le farniente dans sa plus belle expression, un verre de limonade sur la plage, les jeunes Tbilissiennes de seize ans en bikini, aux seins ronds comme des pastèques. Des éclats de pastèque fraîche, le jus qui vous coule dans la gorge, un peu de pain et de fromage - en août Tbilissi est à nos pieds, il suffit juste de le savoir. On travaille juste ce qu'il faut, le soir rime avec poulet au citron et saperavi bien frais sur le balcon.

Parfois on profite mieux de la vie quand elle est plus vide.

Commenter cet article

PACHY 03/08/2007 16:15

Salut Manu! C'est toujours un plaisir de lire tes petites pensées caucasiennes du jour. J'ai, pour ma part, beaucoup aimé "new born georgian", qui, à coup sûr, saura toucher quiconque qui est passé par la Géorgie.Tiens, la mer de Tbilissi, je n'y suis jamais allé du temps ou je séjournais dans la région. Ca sera l'occasion pour moi de me rattraper. Je serai à Tbilissi avec ma copine Ulviyya entre le 14 et le 17 août. J'espère que l'on poura se voir à ce moment là.D'ici là, profites bien de la vue imprenable que tu sembles avoir sur les pastèques juvéniles de la gente féminine de Tbilissi! (lol)A très bientôtNicolas Pachy

Mélina LOUPIA 01/08/2007 12:38

Quoi? Tu éclates les seins des jeunes tbilissiennes de 16 ans?t'es vraiment mort de soif :)Des bizettes, oui c'est vrai pour la fin.