Tamada tamada, voilà les Dalton

Publié le par Emmanuel

Les à-côtés. C'est ça qui me plaît dans ce métier. Non, bande de pervers, ce n'est pas ce que vous pensez. Moi je vous parle des petites anecdotes, de ces petites étincelles de bêtise, d'absurde, de chaleur qui font tout le sel de la vie.

Hier, avec quelques copains journalistes, nous étions tranquillement attablés dans un boui-boui ukrainien, occupés à déguster un bortch assorti de quelques brochettes de rigueur pour des hommes et des femmes ayant affronté le froid de la rue. Tout ça pour témoigner de la présence des manifestants qui l'avaient fait un peu plus longtemps que nous, histoire de jouer à la révolution. Lorsque tout à coup, comme si de rien n'était, entrent un, puis deux, puis trois CRS du cru, en habits du dimanche, la tenue complète, veste en kevlar, tonfa très tendance, menottes en plastiques et cagoules corses. Faut dire qu'ils étaient garés juste en face, deux bus, et que comme les manifestants faisaient rien qu'à jouer les non-violents, pas même une tentative de prendre la chancellerie d'assaut, ils finissaient eux aussi par avoir faim et froid. Ce qui nous a offert, pour le dessert, cette vision irréelle d'une serveuse au bord de la tétanie, en face de poulets armés jusqu'aux dents - ils en ont en Géorgie-, tout à fait tranquilles, le pas un peu voyou, jouant nonchalamment de la matraque en marchant jusqu'à la caisse.

On n'a pas réussi à réprimer un fou rire dont la contagion a failli valoir à la serveuse quelques jours de détention administrative. Je pense qu'ils ont compris que nous, on était étrangers. Heureusement, parce que sinon notre tamada pouvait dire son dernier toast.

Commenter cet article

Emmanuel 11/11/2007 20:57

Non non hein, je suis pas parti à Moscou encore, normalement je devais le faire à la fin du mois mais avec ce qui se passe ici, je me tâte...bisous :)

cheni mama jp 11/11/2007 20:44

moi, j'aime bien les commentaires de Nelly

Nelly 10/11/2007 23:23

Hé t'étais dans ma radio l'autre jour en rentrant du travail. Au début j'ai pas compris, je te croyais en russie, et hop tu me parles de tibilissi. C'était très étrange comme sensation, je me suis sentie moins seule dans ma voiture.

cheni mama jp 10/11/2007 11:33

Ça c'est sûr, man... On voit bien qu'à force de truster les médias et d'envahir les ondes radio et TV du fond de la Bretagne jusqu'au bord du Léman, tu n'arrives même plus à avoir le temps de causer à tes idoloblogolâtres et autres accros en manque ???

Emmanuel 10/11/2007 01:07

Ouais on se demande bien... c'est à vous dégoûter de mettre votre blog à jour