L'ex-bloc débloque

Publié le par Emmanuel

Petit préambule avant de raconter des trucs :

A Riga, quand j'ai parlé en anglais aux gens de peur de les froisser par un vocable impérialiste, on m'a répondu en russe. Quand je suis arrivé à Tbilissi il y a bientôt un an, je parlais en russe et on me répondait en anglais.

J'y comprends rien, moi, à leur ex-Union soviétique.

Publié dans tbilissi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cheni mama jp 22/09/2006 10:14

karacho bistro, isn't it ?