Back in ouais, c'est ça

Publié le par Emmanuel

Je hais les retours en Géorgie. Déjà, à l’aéroport, vous avez les grosses dondons qui hurlent et les types à nuque plate qui vous poussent dans la queue pour arriver douzième dans le grand championnat d’enregistrement des bagages. Après, ça piaille, ça rit grassement, dans une langue qui ne vous rappelle que trop bien que vous n'avez pas fait vos devoirs pendant les vacances.

Dans l’avion, il y a toujours devant vous la barrique à khinkalis qui déborde de son siège et vous écrase allégrement les genoux à la moindre occasion. Puis les chauffeurs VIP sur le tarmac, la queue des passeports et la cohue des taxis, cinquante laris en anglais, quinze en géorgien.

La nuit, bien sûr, la vieille pancarte Nemiroff et l’autoroute glauque qui conduit au centre-ville.

Après on m’accueille, on me file un verre de chacha, du pain et du chou mariné, un chocolat parce que c’est Noël, et j’arrête de grogner. Ma voisine vient me souhaiter un « bon retour » tonitruant avant de m’engueuler parce que j’ai pas fermé la porte du palier. Mes chats m’égorgent à coup de griffe avant de me laper amicalement la truffe.

 

 

Ouais, c’est ça. C'est bon d’être de retour chez soi.

Publié dans tbilissi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cali rezo 27/12/2006 12:04

je te souhaite une bonne fin d'année là-bas (:

Emmanuel 26/12/2006 20:55

Presque, c'est "tkhoutmeti" avec un "t" devant, ça serait trop facile sinon. Merci pour le lien Antony !

Antony 26/12/2006 15:47

Khoutmeti (si mes souvenirs sont bons... - et le "kh" se prononce à peu près comme la "jota" espagnole)

Pauline 26/12/2006 12:38

salut Emmanuel, comment on dit quinze en géorgien?